BHL fidèle à lui-même

Dans un bloc-notes du Point intitulé « Pourquoi il faut, plus que jamais, se défier de KADHAFI » Bernard-Henri LEVY s’insurge, avec raison, sur l’accueil triomphal qui a été réservé à Tripoli à l’organisateur de l’attentat de Lockerbie, Abdelbaset al-Megrahi, qui a été libéré pour raisons médicales.

 Dans le même temps, il ne « trouve pas anormal le principe d’humanité qui permet à un vieux prisonnier, atteint d’un cancer en phase terminale, de voir sa peine abrégée et de rentrer mourir dans son pays. »

Alors, pourquoi tant d’indignation?

Le fait d’admettre ce principe conduit naturellement aux dérives auxquelles nous avons assisté. Il y aura toujours quelqu’un pour se réjouir, publiquement ou en privé, de la libération d’un serial killer ou d’un tueur d’enfants.

Et dans tous les cas, on se fiche totalement de ce que peuvent penser les proches des victimes, dont la vie a pu être brisée.

Sans compter , qu’en l’occurrence, évoquer le principe d’humanité alors que l’individu qui a bénéficié de cette clémence a 270 morts à son actif, c’est un peu fort!

Mais j’ai probablement mauvais esprit puisque je ne me suis jamais résolu à tendre l’autre joue , comme le prescrivent les écritures.



Laisser un commentaire

le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le blog de la rouge
| Les quatre elements
| El Carmo