Rue Montorgueil

Victor Hugo dans les « Misérables » ( Première partie -Fantine, chapitre VII), écrit à propos de Jean Valjean: » Il soulevait et soutenait parfois d’énormes poids sur son dos, et remplaçait dans l’occasion cet instrument qu’on appelle cric et qu’on appelait jadis orgueil, d’où a pris nom, soit dit en passant, la rue Montorgueil près des halles de Paris. »

Jacques Hillairet dans son « Dictionnaire historique des rues de Paris » cite une autre origine de cette dénomination. Pour lui, le nom de cette rue provient de ce qu’elle conduisait au mont Superbus ou mont Orgueil , dont le sommet est actuellement occupé par la rue Beauregard.

 L’orgueil est effectivement, selon le Robert, un cadre de bois ou de pierre qui fait dresser la tête d’un levier et le soutient pendant qu’il soulève un fardeau. La proximité des halles, lieu où l’on soulève de lourds fardeaux,peut expliquer l’origine du nom de cette rue.

Littré précise que les savants appelaient cet outil du beau nom d’hypomochion.

 Bref, à qui donner raison, au poête ou à l’historien?

 

 



Laisser un commentaire

le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le blog de la rouge
| Les quatre elements
| El Carmo